Du vinyle pour la cuisine

Du vinyle pour la cuisine

Auteur Michèle Laferrière Le Soleil

(Québec) Rajeunir sa cuisine à peu de frais avec un vinyle inspiré du «mactac», mais plus résistant, plus facile à appliquer et doté d’une surface adhésive qui favorise l’évacuation des bulles d’air : voilà la proposition de l’entreprise québécoise Wrap Ma Cuisine.

Marc Chalifour, l’un des trois actionnaires, trouve ça rigolo quand les gens lui racontent leurs mésaventures avec le mactac qui s’enroule sur lui-même au fond des armoires ou qui colle partout où il ne devrait pas, en particulier sur nos doigts.

Le vinyle Wrap MK se colle et se décolle afin d’être repositionné, mentionne-t-il. Mais sa plus grande qualité est sa surface adhésive composée d’un grillage qui évacue les satanées bulles d’air propres au non moins irritant mactac. L’adhérence s’en trouve améliorée.

Ce vinyle convient à toutes les surfaces lisses : bois, gypse, mélamine, acier, etc. Il peut même être appliqué sur les électroménagers et sur certains meubles. Et la surface n’a pas à être sablée. Un bon nettoyage suffit.

Il existe une trentaine de couleurs et de motifs (bois et inox, par exemple), ainsi que des finis mats, lustrés ou texturés.

Coût : 500 $

Une cuisine composée d’une vingtaine de portes et de tiroirs coûtera environ 500 $. Ce prix inclut le vinyle pour l’extérieur des panneaux, la livraison, un ensemble de pose avec éponge, ciseaux, X-Acto, bandes de chant pour la finition, ainsi qu’une vidéo de démonstration.

Le matériau est lavable. Il résiste à la chaleur et à l’humidité. Il est garanti cinq ans contre la décoloration.

Pour plus d’informations ou pour commander votre ensemble, visitez le site : www.wrapmacuisine.com

Auteur Michèle Laferrière Le Soleil

http://www.lapresse.ca/le-soleil/maison/design/201307/11/01-4669990-du-vinyle-pour-la-cuisine.php